En cours de mise à jour

Islande


Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne dans le cadre du réseau Euroguidance



L’Islande est une ile de 103 000 km² située au nord de l’océan atlantique. L’Islande est une République parlementaire fondée sur la constitution de 1944. Le Parlement, l’Althing, est composé de 63 membres qui sont élus pour 4 ans. Le président de la république (Foresti) est élu par un vote populaire pour un mandat de quatre ans.

En Décembre 2005, 43% de la population était âgée de moins de 29 ans. Durant l’année scolaire 2005/2006, 44 336 élèves suivaient leur enseignement obligatoire à l’école primaire et secondaire.

La langue officielle est l’islandais. L’église luthérienne évangélique représente l’église d’état.

Quelques données statistiques

Source : Eurostat

Schéma du système éducatif islandais (version anglaise)

La formation initiale

Le système éducatif islandais est traditionnellement public. Il n’accueille que peu d’établissements privés. L’ensemble des établissements, publics ou privés, est financé par l’état. Le parlement islandais, légalement et politiquement responsable du système éducatif, détermine ses objectifs de base et son cadre administratif.

Le système éducatif est pour une large part décentralisé notamment au niveau des responsabilités et de la prise de décisions. Les collectivités locales sont responsables des établissements préscolaires, primaires et secondaires. D’autre part, l’état intervient essentiellement pour l’enseignement supérieur.

Enfin, le Ministère de l’Education des Sciences et de la Culture est responsable de l’évaluation et de la supervision de la formation et cela à tous les niveaux.

L’enseignement préscolaire (leikskóli) est selon la loi, considéré comme le premier niveau du système éducatif. Il prend en charge les enfants n’ayant pas atteint 6 ans, l’âge auquel début la scolarité obligatoire. L’accès aux jardins d’enfants est payant. Ces frais de scolarité représentent environ 30% des coûts réels de fonctionnement de ces établissements. Les frais de scolarité des institutions privées sont généralement plus cher de 10 à 20%.

L’enseignement obligatoire concerne les jeunes âgés de 6 à 16 ans. L’enseignement primaire et secondaire faisant parti du même socle éducatif en Islande, sont généralement accueillis dans les mêmes établissements. La scolarité obligatoire est totalement prise en charge par l’état.

L’enseignement secondaire supérieur concerne tous les élèves ayant accompli leur scolarité obligatoire ou équivalente. Ce cycle accueille généralement des étudiants âgés entre 16 et 20 ans. Il existe une centaine de filières d’enseignement, dont 87 filières d’enseignement professionnel. La durée des études varie entre un et dix semestres. L’ensemble de ces cursus sont accessibles également aux adultes dans le cadre de la formation continue. Il y a en Islande 39 établissements d’enseignement secondaire. L’année scolaire dure 9 mois. En 2003, 21 910 élèves fréquentaient ces établissements.

L’enseignement supérieur est ouvert à l’ensemble des étudiants ayant accompli avec succès l’ensemble de leur cursus secondaire supérieur. En Islande, 8 établissements proposent des études universitaires.

L’Université d’Islande, l’Université de Akureyri, l’université d’enseignement d’Islande, l’école des affaires de Bifrost, l’Université de Reyjravik, et l’académie des arts d’Islande, interviennent dans le cadre de la loi sur l’enseignement universitaire. Tandis que l’Université d’études agricoles de Hvanneyri et l’Université de Holar respectent les fondements de loi sur l’enseignement agricole. En 2003, 15 357 étudiants étaient inscrits dans ces établissements.

La formation continue

En ce qui concerne la formation continue, l’Islande propose un large éventail de formations. Ces cours ont généralement lieu dans les établissements secondaires ou universitaires. Il existe également des cours du soir ainsi que des cours par correspondance. Certaines collectivités locales prennent en charge toute ou partie des formations. Par ailleurs, 9 établissements privés de formation continue proposent des formations professionnelles et des formations à distance de niveau secondaire ou supérieur. Ces formations sont fréquemment le fruit de la collaboration avec les écoles et les partenaires du secteur économique.

L’offre de formation

La formation continue pour un public non qualifié :

La confédération islandaise du travail (ASI - Althydusamband Islands) possède son propre système éducatif appelé Menningar - (og fræðslusamband alþýðu - Mfa). Cette institution propose différentes formations, le plus souvent en collaboration avec les écoles. Ces formations ont pour principal objectif, au-delà de leur apport en termes de compétences professionnelles, d’améliorer le niveau en langue et les connaissances informatiques.

Une union syndicale regroupant quelques-uns des plus importants syndicats de travailleurs ont mis en place un fond pour la formation de leurs membres. Les employeurs participent également au financement de ce fond.

Les plus importantes collectivités locales prennent en charge les centres pour la formation des adultes (Námsflokkar). Ces centres de formation proposent généralement des cours du soir ou le weekend, en langue en informatique et autres formations spécialisées. Dans certains cas, les formations peuvent être fournies par correspondance.

La formation continue pour un public qualifié

Certaines écoles proposent aux stagiaires des formations combinant périodes théoriques et pratiques dans divers spécialités. Ces formations sont proposées, pour la plupart, par les organisations syndicales à leurs adhérents. Ces formations, d’une durée variable, sont souvent de courte durée et sanctionnées par des diplômes. Mêmes si ces diplômes ne donnent aucun droit, ils peuvent être importants dans le cadre d’une éventuelle réorientation professionnelle.

Les grands groupes possèdent également leurs centres de formation en interne. Ces formations sont cofinancées par l’employeur et les salariés. Parfois même l’Etat intervient également par des subventions. Ces formations, d’une durée variable, se révèlent être le plus souvent très spécialisées.

Liens

  • CEDEFOP (Centre européen pour le développement de la formation professionnelle)

Démarche à suivre pour accéder à la présentation du système de formation professionnelle en Islande :

  1. Enregistrez-vous préalablement sur le "LOGIN" de la page d’accueil : www.trainingvillage.gr
  2. Accédez à la page de présentation des systèmes nationaux :
    (ou sur le site : cliquez sur National VET systems dans la rubrique Information Resources puis cliquez sur country specific reports)
  3. choisissez le pays et la version du rapport (date et langue)

Bibliographie

  • Ministry of Education Science and Culture in Iceland
  • The Educational System in Iceland
  • Education for all : bella.stjr.is/utgafur/Dakarskyrslensk.pdf
  • National Overview : www.european-agency.org/nat_ovs/iceland/9.html
  • National summary sheet on education systems in Europe and ongoing reforms - ICELAND November 2006 - EURYDICE
  • Vocational education and training in Iceland - CEDEFOP reference series
  • Structures of Education, Vocational Training and Adult Education Systems in Europe - ICELAND 2003 - EURYDICE
Mis en ligne le 12 août 2011

Twitter

Publicité
catalogue 2018-2019