Accueil > Union Européenne & formation > Actualités > La présidence bulgare du conseil de l’UE veut promouvoir (...)
PNG - 4.2 ko

Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne
dans le cadre du réseau Euroguidance

La présidence bulgare du conseil de l’UE veut promouvoir la jeunesse, le numérique et les "compétences pour l’avenir"

La Bulgarie préside depuis le 1er janvier le Conseil de l’Union Européenne, pour une durée de 6 mois.
Elle a dévoilé ses priorités et son programme de travail, qui font la part belle aux thématiques jeunesse, économie numérique et compétences.

Les jeunes et l’avenir de l’Europe

L’axe portant sur les jeunes et l’avenir de l’Europe formule l’objectif général "d’assurer l’accès à l’éducation et au développement des compétences à n’importe quel âge, de promouvoir les compétences numériques, entrepreneuriales et créatives et de mettre à disposition des infrastructures appropriées en matière d’éducation, de formation et de recherche". Il s’inscrit dans l’ensemble des politiques européennes liées : paquet de la Commission européenne relatif à la modernisation de l’enseignement, initiative pour la jeunesse, nouvelle stratégie pour les compétences.

Le programme de la présidence bulgare s’appuiera en particulier sur l’évaluation à mi-parcours du programme Erasmus + pour alimenter le débat politique sur l’avenir de celui-ci, alors que la Commission européenne doit formuler ses propositions pour le cadre financier pluriannuel (CFP) concernant la période 2021 à 2027.

La mise en œuvre d’un corps européen de solidarité, ainsi que le "cadre européen pour un apprentissage efficace et de qualité", seront également soutenus.

Les travaux menés au sein du Conseil "Education, jeunesse, culture et sport" porteront en outre sur une recommandation concernant "la promotion de l’inclusion sociale et des valeurs communes par l’éducation et la formation formelles et informelles" ; un accord sera également recherché pour une proposition de modification de la recommandation de 2006 sur les compétences clés pour l’éducation et la formation tout au long de la vie.

L’économie numérique et les "compétences nécessaires pour l’avenir"

Dans la partie de son programme consacré au "futur du travail", la présidence bulgare explique qu’il s’agit de "déceler les aptitudes adaptées aux nouveaux emplois et à prévoir une meilleure planification et interaction des politiques dans le domaine de l’éducation, de la formation et de l’emploi en mettant l’accent sur l’emploi des jeunes et sur les aptitudes et compétences nécessaires au 21e siècle". Une conférence internationale à haut niveau sera organisée sur cette thématique de l’avenir du travail.

Dans la lignée de la précédente présidence estonienne du Conseil de l’UE, la transition numérique sera l’une des priorités des travaux menés. En lien avec l’objectif de créer un espace européen de la formation à l’horizon 2025, un plan pour l’éducation numérique sera défini, et une conférence organisée sur ce sujet à Sofia en avril 2018.

Plus d’informations :

Mis en ligne le 2 janvier 2018

Twitter

Publicité
catalogue 2018-2019