Accueil > Méditerranée & formation > Actualités > UpM : conférence régionale « Bridging the Gap : Higher (...)

UpM : conférence régionale « Bridging the Gap : Higher Education and Beyond »

Johannes Hahn, commissaire européen chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d’élargissement, a prononcé un discours liminaire lors de la conférence régionale « Bridging the Gap : Higher Education and Beyond » (Combler le fossé : l’enseignement supérieur et au-delà) organisée par SPARK, en partenariat avec le Fonds d’affectation Madad de l’UE et l’Université américaine de Beyrouth (American University of Beirut – AUB). La conférence a mis l’accent sur les moyens d’améliorer et de soutenir l’accès des jeunes de la région à une formation de qualité, à l’enseignement supérieur et à l’entrepreneuriat, alors que leurs pays sont touchés par les conflits, les déplacements massifs et l’impasse économique. Parmi les orateurs principaux figuraient Jan Waltmans, ambassadeur des Pays-Bas pour le Liban ; M.İ. Safa Kapıcıoğlu, vice-président de YoK (conseil de l’enseignement supérieur), Turquie ; et S.E. Marwan Hamadeh, ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur, Liban.

Dans le sillage de la crise des réfugiés syriens, le programme SPARK a accordé près de 7 700 bourses à des jeunes vulnérables de la région dans le cadre de son programme d’enseignement supérieur, dont 2 484 sont financées par l’Union européenne, y compris pour l’enseignement et la formation techniques et professionnels. Il est temps, à présent, d’envisager les prochaines étapes pour ces jeunes qualifiés : comment les programmes de bourses d’études, d’échanges et autres programmes de soutien peuvent-ils fonctionner au profit des réfugiés, de la reconstruction future de la Syrie et de l’Irak et des économies locales d’accueil ? Comment apporter des solutions durables pour le développement économique dans une région où le taux de chômage des jeunes est élevé ? Quelles sont les options pour la création d’emplois dans la région ?

Le commissaire Hahn a déclaré : « Les étudiants et les établissements d’enseignement supérieur ont été et resteront un secteur clé pour l’assistance de l’Union européenne et de ses États membres, car nous pensons qu’ils sont les acteurs du changement dans la quête d’une ère plus prospère et d’une région en paix. Au-delà de l’éducation et du développement des compétences, des mesures supplémentaires sont nécessaires pour permettre la création d’un plus grand nombre d’emplois et accroître l’employabilité des diplômés. L’entrepreneuriat et la création d’entreprises sont de nouveaux outils à utiliser. Un environnement et des politiques favorables à la réduction des inégalités, à l’augmentation du nombre et de la compétitivité des PME et à la promotion d’une croissance durable sont essentiels ».

Source : Site Euneighbours, mars 2018

Mis en ligne le 30 mars 2018

Twitter

Publicité
catalogue 2018-2019