Accueil > Union Européenne & formation > Actualités > Valoriser l’apprentissage : un succès autrichien, un défi (...)
PNG - 4.2 ko

Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne
dans le cadre du réseau Euroguidance

Valoriser l’apprentissage : un succès autrichien, un défi français

Organisé à l’initiative conjointe du groupe interparlementaire d’amitié France-Autriche et de l’Ambassade d’Autriche en France, un colloque intitulé « Valoriser l’apprentissage : un succès autrichien, un défi français », s’est tenu, au Sénat, le 11 décembre 2014, afin de comparer les systèmes d’apprentissage autrichien et français.

M. André Trillard, Président du groupe d’amitié, Mme Ursula Plassnik, Ambassadeur d’Autriche en France, M. Rudolf Hundstorfer, ministre du Travail, des relations sociales et de la protection des consommateurs et M. Xavier Bertrand, ancien ministre du Travail, des relations sociales et de la solidarité, et député de l’Aisne y ont notamment participé. Le Président du Sénat Gérard Larcher a conclu les travaux du colloque.
De nombreux experts, français et autrichiens, se sont succédé dans le cadre de deux tables rondes, la première sur le thème « Les Jeunes de demain : revaloriser l’apprenti dans la société », la seconde sur les enjeux de « L’apprentissage, étape de la ré-industrialisation de l’Europe ».

Avec un taux de chômage des jeunes de 9,2 pourcents en 2013, et près de 80 pourcents des élèves qui suivent une filière professionnelle, l’Autriche fait figure de modèle en matière d’emploi des jeunes en Europe, à l’heure où la France cherche à développer l’employabilité de sa jeunesse et vise l’objectif ambitieux de 500 000 apprentis en 2017.

Valoriser l’apprentissage : un succès autrichien, un défi français
Rapport de groupe interparlementaire d’amitié n° 123 - 25 avril 2016
Paris : Sénat, avril 2016.

Mis en ligne le 2 mai 2016

Twitter

Publicité
Afnor - Reforme 2016
Fiches