Accueil > Union Européenne & formation > Actualités > Quelle validation pour les apprentissages non formels (...)
PNG - 4.2 ko

Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne
dans le cadre du réseau Euroguidance

Quelle validation pour les apprentissages non formels et informels en Europe ?

La conférence organisée par le Cedefop les 28 et 29 novembre derniers à Théssalonique a permis de dresser un état des lieux actualisé de la question : comment rendre les apprentissages visibles ?

La validation des savoirs apprentissages non formels et informels fait partie intégrante des objectifs de l’UE (recommandations 2012 du Conseil européen) ; toutefois, l’inventaire réalisé par le CEDEFOP en 2014 montrait que le chemin à parcourir restait important, avec de fortes disparités entre les pays de l’UE.

En préambule à la "semaine européenne des compétences", 200 participants ont donc partagé leurs expériences, en lien avec des enjeux tels que la validation des compétences des publics migrants et réfugiés, des publics de bas niveaux de qualification et des personnes les plus éloignées de l’emploi.
Quelles stratégies d’implémentation mettre en œuvre pour rendre les savoirs visibles, et comment articuler leur reconnaissance avec les systèmes éducatifs et les marchés de l’emploi ? Quels nouveaux usages sont rendus possibles par les outils numériques ?

Les présentations de la conférence sont disponibles (en anglais) sur le site de l’événement.

Mis en ligne le 5 décembre 2016

Twitter

Publicité
Afnor - Reforme 2016
Fiches