Accueil > Union Européenne & formation > Actualités > Bilan de l’appel d’offres 2014 du programme européen (...)
PNG - 4.2 ko

Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne
dans le cadre du réseau Euroguidance

Bilan de l’appel d’offres 2014 du programme européen Erasmus+

Le premier bilan pour l’appel d’offres 2014 du nouveau programme européen Erasmus+ (2014-2020) est positif. Selon l’Agence Erasmus+ France Education & Formation, qui gère ce programme de plus d’un milliard d’euros pour le financement de projets de mobilité d’ici à 2020 pour la France, les chiffres sont encourageants.

Dans l’enseignement supérieur, les demandes de mobilité d’études des étudiants sont passées de 33 441 en 2013 à 34 460 en 2014. Concernant les stages en entreprise réalisés dans le cadre de cette mobilité, « on observe une tendance vers une meilleure qualification avec des durées de stage qui se prolongent : 5,5 mois contre 3,8 en 2013 », indique l’agence. Qui précise : « Mécaniquement et malgré des financements plus importants en 2014, le nombre d’étudiants bénéficiaires décroît (18 287 contre 21 243 en 2013). Ceci traduit aussi la notion de qualité recherchée par le dispositif avec des stages plus longs et donc plus qualifiants. » Erasmus+ permet également des mobilités d’enseignement : 4 531 contre 4 409 en 2013. Ainsi, 1 932 (contre 1 594 en 2013) personnels de l’enseignement supérieur (administratifs, comptables, informaticiens, etc.) ont pu se former à l’étranger en bénéficiant d’une expérience dans des établissements partenaires pour des observations, des séminaires, etc. Le budget consacré aux projets mobilité dans le secteur de l’enseignement supérieur (ex-Erasmus) a progressé de 14 % en un an, passant 52 855 000 euros à 60 290 824 euros.

Extraits : Le quotidien de la formation, 14 janvier 2015

Mis en ligne le 14 janvier 2015

Twitter

Publicité
Catalogue de l'offre de formation Centre Inffo - 2017-2018