Accueil > Union Européenne & formation > Actualités > 4e Forum mondial des apprentissages tout au long de la (...)
PNG - 4.2 ko

Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne
dans le cadre du réseau Euroguidance

4e Forum mondial des apprentissages tout au long de la vie

De réseaux, il en aura été longuement question à l’occasion du 4e forum mondial des apprentissages tout au long de la vie organisé les 5 et 6 janvier 2015 à Paris, au siège de l’Unesco. Réseaux cognitifs, réseaux pédagogiques, réseaux d’apprenants, réseaux collaboratifs... Reste à imaginer les façons de les interconnecter pour améliorer les conditions d’accès aux savoirs fondamentaux pour tous, de la petite enfance jusqu’à la fin de vie.

Et si la question se pose, c’est que le constat de l’évolution du taux d’alphabétisation dans le monde se révèle cruel : « Quinze ans de travail acharné de l’Unesco et le taux d’alphabétisation des adultes est passé de 82% à... 84% dans le monde » déplorait le danois Arne Carlsen, directeur de l’Institut de l’Unesco pour l’apprentissage tout au long de la vie. Dans ces conditions, « on ne peut plus se contenter de continuer à œuvrer comme on l’a fait jusqu’à présent. Il nous appartient d’imaginer de nouvelles conditions de formation aux savoirs fondamentaux ».

De nouvelles conditions qui pourraient passer par l’abandon des vieilles structures éducatives calquées sur la classique salle de classe pour privilégier de nouveaux modes d’apprentissage prenant pour appui l’appétence de l’individu pour sa propre formation. « Un adulte n’est prêt à se former que s’il trouve dans sa formation la réponses à ses problèmes dans sa situation » disait le pédagogue Bertrand Schwartz, cité à de nombreuses reprises lors du forum. Mettre l’apprenant au cœur d’un projet éducatif en rapport avec son projet de vie, à l’image de l’initiative développée par le Musée d’Orsay et l’Atelier de formation de base (AFB) d’Emmaüs en 2014 visant à initier à l’écriture et à l’écriture des stagiaires en situation d’illettrisme en les mettant dans la peau de commissaires d’expositions chargés de sélectionner et d’annoter une série de photographies anciennes (encore exposées au Musée d’Orsay jusque mi-février).

Extraits : Le quotidien de la formation (Centre Inffo), février 2015


Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne dans le cadre du réseau Euroguidance


Mis en ligne le 6 février 2015

Twitter

Publicité
Catalogue de l'offre de formation Centre Inffo - 2017-2018