Accueil > Francophonie & formation > Actualités > La « VET toolbox », une nouvelle facilité européenne pour (...)

La « VET toolbox », une nouvelle facilité européenne pour appuyer la formation dans les pays en développement

L’Union européenne vient de lancer une nouvelle facilité de soutien baptisée « VET toolbox » et destinée aux pays en développement d’Afrique, Amérique latine, Asie et Pacifique.

Cette « boite à outils pour l’enseignement et la formation professionnelle (EFP) » vise à appuyer les réformes des systèmes de formation, pour que ceux-ci répondent mieux aux besoins du marché du travail tout en étant plus inclusifs.

Elle propose une palette de services d’appui, mis en œuvre par un consortium de 5 agences de développement.

Répondre aux besoins du marché de l’emploi et des groupes défavorisés

La doctrine d’intervention de l’UE concernant les politiques dans le domaine de l’EFP promeut l’élaboration de stratégies basées sur les besoins du marché du travail et leur anticipation. Elle préconise également une implication forte du secteur privé.
Dans le même temps, elle vise à renforcer l’inclusion des groupes vulnérables dans l’EFP et leur accès au marché du travail, y compris le secteur informel et l’auto-emploi.

Expertises ciblées, financement d’initiatives, partage de pratiques

Les facilités proposées dans le cadre de la « VET Toolbox » peuvent correspondre à des activités de renforcement des capacités, des subventions, des jumelages ou séminaires :

  • des expertises techniques mises en place de manière rapide et flexible grâce à des missions de court-terme,
  • le financement d’initiatives pour favoriser l’inclusion de groupes vulnérables dans l’EFP,
  • le partage de bonnes pratiques, méthodes et outils qui encouragent mise en réseau et échange d’expériences.

La demande initiale, qui doit être en lien avec une réforme de l’EFP et du marché du travail, pourra émaner d’une large palette d’acteurs au sein des pays partenaires : autorités publiques, partenaires sociaux et institutions privées (dont organismes de formation, entreprises, …) sont fondés à solliciter la « VET Toolbox ».

Chaque intervention sera ajustée en fonction du contexte avec une appropriation locale et un accompagnement sur mesure.

Un partenariat entre l’UE et 5 agences de développement

La mise en œuvre de ce nouveau programme a été confiée par la Commission à un consortium de 5 agences nationales de développement : l’« Agence Française de Développement » (AFD) pour la France, « Gesellschaft für international Zusammenarbeit » (GIZ) pour l’Allemagne, « LuxDev » pour le Luxembourg, « Enabel » pour la Belgique et le « British Council » pour la Grande-Bretagne.
A travers les actions développées, la Commission incitera ces agences à des implémentations conjointes.

La « VET tool box » est financée à hauteur de 15 millions d’euros par la Commission européenne et de 500 000 euros par le gouvernement allemand, pour une période allant jusqu’à septembre 2022.
Cette configuration illustre une tendance de fond dans le domaine de la coopération, avec une part croissante des financements assurés par l’Union européenne, aujourd’hui le plus grand bailleur de fonds pour l’aide au développement.

Un site web présente l’initiative et permet de formuler des demandes d’appui. Des actions ont déjà débuté au Sénégal, au Mali et démarreront bientôt au Pakistan, au Ghana et au Botswana. Un appel à proposition concernant le financement d’initiatives sera publié fin 2018.

Plus d’information :

Source : Centre Inffo, Département Régions Europe International, 2 mai 2018

Mis en ligne le 2 mai 2018

Twitter

Publicité
Afnor
Catalogue de l'offre de formation Centre Inffo - 2017-2018 Catalogue produits et services 2018